TLF Assises à Saint-Quentin

Quelques chiffres

LISTE DES TELEVISIONS LOCALES HERTZIENNES EXISTANTES

Nom de la chaînePrincipales zones de diffusion
Alsace 20Strasbourg – Mulhouse
Angers TéléAngers
Azur TVNice – Menton – Cannes – Grasse – Saint Raphaël – Mercantour
BIP TVIssoudun, Argenton-sur-Creuse
Canal 32Troyes
D!CI TVGap
Grand Lille TVLille (R15)
Vosges TélévisionEpinal – Vittel
La Chaîne NormandeRouen – Neufchâtel-en-Bray
LDV TVMonistrol sur Loire
LM TV SartheLe Mans
MaTéléSaint-Quentin – Hirson – Laon
Mirabelle TVMetz – Verdun – Forbach – Longwy – Sarrebourg
Mirabelle TV NancyNancy
TélénantesNantes
TébéoBrest
TébésudLorient – Vannes
TéléGrenobleGrenoble
Telim TVTulle – Brive – Ussel – Gueret
TLC- Télé Locale du CholetaisCholet – La Roche-sur-Yon – Nantes
TLMLyon / Villefranche-sur-Saône – Lyon – Vienne
TL7, Télévision Loire Saint-Etienne
TV PaeseCalvi et l’Île-Rousse
TVPIBayonne
TV ToursTours – Blois
TVR Rennes 35 BretagneRennes
TV VendéeCholet – La Roche-sur-Yon – Nantes
TV7 BordeauxBordeaux
TV8 Mont-BlancSavoie et Haute-Savoie
TV Sud Camargue-CévennesNîmes – Alès
TV Sud MontpellierMontpellier
TV Sud ProvenceMarseille
TV Sud POPerpignan
WEO La télé du Nord-Pas de Calais Lille (R1)
BDM TVRégion parisienne – Coulommiers
BFM Business ParisÎle-de-France
Cinaps TVRégion parisienne – Coulommiers
Demain IDFRégion parisienne – Coulommiers
IDF 1Région parisienne – Coulommiers
Télé BocalRégion parisienne – Coulommiers
Via StellaRégion corse

 

DONNEES CHIFFREES ISSUES DU RAPPORT ANNUEL 2015 DU CONSEIL SUPERIEUR DE L’AUDIOVISUEL

 

Conformément à la loi audiovisuelle de 2013, il revient au CSA de faire un bilan dans son rapport annuel des éléments de développement et de moyens de financement de développement des télévisions locales :

Fin 2015, 40 services de télévision à vocation locale existent (contre 44 en 2014).

Ainsi, plus de 42 millions de téléspectateurs en métropole avaient la possibilité de recevoir via la TNT une des chaînes locales autorisées par le CSA (soit 64% de la population de métropole).

D’après l’étude réalisée par les services du CSA portant sur 36 chaînes locales hertziennes sur la base de l’exercice 2014, la répartition des ressources se fait de la manière suivante :

 

(M€)Chaînes
franciliennes
Chaînes à l'actionnariat
public majoritaire
Autres
chînes
Total
Total5.411.333.249.9
Ressources issues du secteur privé4.82.415.622.8
dont publicité3.61.29.013.8
Ressources issues du secteur public0.68.917.627.1
dont COM0.07.011.018.0

 

% des ressources totalesChaînes
parisiennes
Chaînes à l'actionnariat
public majoritaire
Autres
chaînes
Total
Total100%100%100%100%
Ressources issues du secteur privé89%21%47%46%
dont publicité75%11%27%28%
Ressources issues du secteur public11%79%53%54%
dont COM0%62%33%36%

A noter que :

2 chaînes franciliennes sont étudiées : elles ne bénéficient ni de contrat d’objectifs et de moyens (COM), ni d’aucune subvention publique à travers les collectivités locales.

-6 chaînes à l’actionnariat majoritairement public levitra uk buy zealand sont prises en compte au sein de cette étude.

Le budget médian pour le secteur des télévisions locales est de 1,5 millions d’euros.

La masse salariale représente plus de 40% des dépenses des chaînes locales hertziennes :

 

 Charges d'exploitation annuellesNombre de chaînes
Total54.3 ME36
> 5M€1
3 à 4 M€2
2 à 3 M€3
1 à 2 M€15
0.5 M€ à 1 M€11
<0.5 M€5